13/05/2005

Nouveau blog

ayant des problèmes avec ce skynetblogs g décidé d'en créer un nouveau voici la nouvelle adresse http://depess.sport24.com/

15:56 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/02/2005

Freire et Petacchi déjà vainqueurs !!!

Pour sa rentrée en 2005, Oscar Freire, le champion du monde, s'est adjugé le Trophée de Majorque. Il a en effet remporté la première étape de la 14e édition de la Semaine de Majorque, longue de 82 km, courue autour de Palma de Majorque. L’Espagnol de la Rabobank a devancé au sprint deux de ses compatriotes Isaac Gálvez et Vicente Reynes.

Pendant ce temps là, l'Italien Alessandro Petacchi remportait le Grand Prix de la Côte Etrusque, disputé sur la distance de 193 kilomètres dans la région de Donoratico près de Livourne. Petacchi s'est imposé facilement au sprint et devance le Brésilien Luciano Pagliarini et un autre Italien, Francesco Chicci.

13:02 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

02/02/2005

Phonak fera partie du ProTour

Au moment même où les coureurs franchissaient la ligne de la 2e étape, la nouvelle de la réintégration de Phonak au sein du ProTour tombait, par le biais d'un texto à l'un de nos confrères français du journal L'Equipe ! C'est dire si, une fois recueillis les commentaires du vainqueur, l'attention s'est déplacée vers notre compatriote John Lelangue, manager général de Phonak. Il nous accueillit avec un large sourire évidemment de circonstance. «Je savais que le jugement du TAS devait tomber ce mardi, et je l'attendais sans appréhension vu que les auditions au Tribunal arbitral du sport s'étaient plutôt bien passées. Il est toutefois évident que cette décision me ravit, puisqu'elle assure notre participation au ProTour pour deux ans. Je ne tiens ni à épiloguer ni à polémiquer sur ce qui s'est passé chez nous en 2004. Je n'étais pas présent à l'époque et je ne veux dès lors parler que de l'avenir. C'est en tous les cas une très belle récompense pour notre formation qui a tout à fait le niveau requis. C'est certainement aussi une preuve de confiance de la part des instances internationales du cyclisme à l'égard de la nouvelle direction. Un geste fort que les coureurs méritaient bien.»
Nul doute que l'on sablera le champagne ce soir, dans les équipes Phonak présentes au Qatar comme à Majorque. Pour notre compatriote, cette décision du TAS aura également une influence directe sur sa carrière, puisque son contrat d'un an devrait automatiquement être rallongé d'une année supplémentaire. Voilà qui le rassurera un peu sur son avenir (même s'il n'a jamais eu d'appréhension lui-même) puisque, rappelons-le, Johan Lelangue avait quitté un poste de direction chez ASO pour embrasser, en Suisse, la carrière de manager.
«Je suis heureux que, après qu'on eut d'abord refusé notre candidature au plus haut niveau, nous ayons pris la décision de conserver notre budget (et notre équipe) ProTour pour le circuit continental. Malgré cela, il va falloir maintenant refaire une bonne partie de notre travail hivernal, surtout en ce qui concerne le calendrier. Je commencerai par engager un quatrième directeur sportif et peut-être même d'autres coureurs. Cette nuit, je vais sans doute la passer au téléphone avec mes directeurs sportifs en poste à Majorque.» Voilà qui risque de coûter cher en communications entre l'Espagne et le Qatar mais c'est sans doute le cadet des soucis du groupe Phonak, dont on sait qu'il a les reins solides...
Ph. V.H./LaDH

17:31 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/01/2005

CSC a de l'ambition

L'effectif de CSC:
Kurt-Asle Arvesen (NOR), Lars Bak, Michael Blaudzun, Matti Breschel, Thomas Bruun Eriksen, Allan Johansen, Lars Michaelsen, Jakob Piil, Nicki Soerensen et Brian Vandborg (DAN), Ivan Basso, Fabrizio Guidi, Andrea Peron et Giovanni Lombardi (ITA), Manuel Calvente et Carlos Sastre (ESP), Vladimir Gusev (RUS), Tristan Hoffman (PBS), Bobby Julich, Christian Vandevelde et David Zabriskie (USA), Peter Luttenberger (AUT), Christian Müller et Jens Voigt (ALL), Luke Roberts (AUS), Frank et Andy Schleck (LUX).

17:16 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/01/2005

Armstrong au Tour 2005 ou 2006

Le Texan a changé d'avis... sans affirmer qu'il serait au départ de la Grande Boucle en juillet prochain en Vendée
On n'en sait toujours pas beaucoup plus quant à la participation de Lance Armstrong au prochain Tour de France.
Il y a peu, une interview du sextuple lauréat du Tour à la télévision néerlandaise avait provoqué un bel émoi et relancé les supputations. Entre les lignes, le Texan avait laissé entendre qu'il ne viendrait plus au Tour, désormais que son rêve de remporter six fois le maillot jaune avait été atteint, affirmant qu'il voulait surtout «passer à autre chose en cyclisme, les classiques notamment».
Hier, lors de la présentation de sa nouvelle équipe, Discovery Channel, à Silver Spring, dans l'Etat du Maryland, Armstrong a réaffirmé qu'il disputerait les classiques en début de saison (Tour des Flandres, Amstel Gold Race, Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, peut-être même Paris-Roubaix, l'autre seule course, avec le Tour, qui fasse rêver les Américains qui ne l'ont jamais gagnée). Mais le recordman des succès dans la Grande Boucle a aussi, relative surprise, dit qu'il reviendrait au Tour en 2005... ou en 2006. «Car, affirme-t-il, mon contrat avec Discovery Channel (qui remplace US Postal comme sponsor principal) prévoit que je dispute le Tour de France en 2005 ou en 2006.»

Décision en avril ou en mai

Comme il l'avait déjà affirmé auparavant, c'est après les classiques, fin avril, début mai, qu'il annoncera sa décision. «Ce sera un bon moment pour s'ajuster, a-t-il dit. Rien ne dit que je serai capable de participer, on verra alors qu'elle sera ma condition et ma motivation.»
Pour mener à bien tous les objectifs générés par le ProTour, l'équipe Discovery Channel, dirigée par notre compatriote Johan Bruyneel, assisté de Dirk Demol et de Lorenzo Lapage, et qui compte dans ses rangs trois coureurs belges, Leif Hoste (ex-Lotto), Stijn Devolder et Jurgen Van den Broecke, s'est sensiblement renforcée (Savoldelli, Popovych, Hammond, Hoste...) cet hiver même si elle a perdu Floyd Landis, l'un des principaux lieutenants d'Armstrong lors du dernier Tour.
L'équipe est composée de 28 coureurs, le maximum autorisé par les règlements de l'UCI, appartenant à quinze nationalités différentes, ce qui doit être un record du genre et traduit la volonté du sponsor principal de toucher différents marchés.
La saison de l'équipe débutera au Tour du Qatar, pour une partie de l'effectif, au Tour du Langkawi pour une autre. Avant cela, le noyau aura été réuni pendant onze jours en Californie, pour un camp d'entraînement à Solvang, à partir d'aujour- d'hui et jusqu'au 21 janvier.
LaDH/E. d.F.

10:05 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Discovery Channel version 2005

Les 28 coureurs:
Lance Armstrong (USA), Jose Azevedo (POR), Michael Barry (CAN), Manuel Beltran (ESP), Fumiyuki Beppu (JAP), Volodymyr Bileka (UKR), Janez Brajkovic (SLO), Michael Creed (USA), Antonio Cruz (USA), Tom Danielson (USA), Stijn Devolder (BEL), Viatcheslav Ekimov (RUS), Roger Hammond (GBR), Ryder Hesjedal (CAN), George Hincapie (USA), Leif Hoste (BEL), Benoît Joachim (LUX), Jason McCartney (USA), Patrick McCarty (USA), Gennady Mikhaylov (RUS), Benjamin Noval (ESP), Pavel Padrnos (TCH), Yaroslav Popovych (UKR), Hayden Roulston (NZL), Jose Luis Rubiera (ESP), Paolo Savoldelli (ITA), Jurgen Van den Broeck (BEL), Max Van Heeswijk (PBS).

09:57 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Quick Step new look

26 coureurs:
Paolo Bettini (ITA), Tom Boonen (BEL), Davide Bramati (ITA), Mads Christensen (DAN), Wilfred Cretskens (BEL), Dimitri De Fauw (BEL), Kevin De Weert (BEL), Jose Antonio Garrido (ESP), Kevin Hulsmans (BEL), Servais Knaven (PBS), Marc Lotz (PBS), Juan Miguel Mercado (ESP), Cristian Moreni (ITA), Nick Nuyens (BEL), Luca Paolini (ITA), Jose Antonio Pecharroman (ESP), Filippo Pozzato (ITA), Michael Rogers (AUS), Sébastien Rosseler (BEL), Patrik Sinkewitz (ALL), Bram Tankink (PBS), Guido Trenti (ITA), Jurgen Van Goolen (PBS), Rik Verbrugghe (BEL), Wouter Weylandt (PBS), Stefano Zanini (ITA)
Manager général:
Patrick Lefevere (BEL)
Manager général adjoint:
Alvaro Crespi (ITA)
Directeurs sportifs:
Serge Parsani (ITA), Wilfried Peeters (BEL), Luca Guercilena (ITA), Rick Van Slycke (BEL)

09:53 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/01/2005

L'équipe Bouygues Telecom pour 2005

Les 26 coureurs :
Walter Bénéteau, Giovanni Bernaudeau, Olivier Bonnaire, Franck Bouyer, Laurent Brochard, Anthony Charteau, Sébastien Chavanel, Mathieu Claude, Pierre Drancourt, Pierrick Fédrigo, Yohann Gene, Anthony Geslin, Maryan Hary, Christophe Kern, Laurent Lefèvre, Frédéric Mainguenaud, Rony Martias, Alexandre Naulleau, Mickaël Pichon, Jérôme Pineau, Anthony Ravard, Franck Renier, Didier Rous, Matthieu Sprick et Thomas Voeckler (FRA), Unaï Yus (ESP)
Encadrement :
Jean-René Bernaudeau (manageur), Christophe Faudot, Christian Guiberteau, Dominique Arnould et Ismaël Mottier (directeurs sportifs).

18:46 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/01/2005

Pas de Tour 2005 pour Armstrong ?


Lance Armstrong, qui laisse planer le doute quant à sa participation au Tour de France 2005, a donné un premier élément de réponse sur une chaîne américaine. La Grande Boucle n’est pas dans les plans de sa saison.
Le Tour de France 2005 pourrait bien se courir sans Lance Armstrong. L’Américain, dans une interview accordée à une télévision nationale, laisse présager d’une non-participation à sa course fétiche : «Je ne prévois pas de participer au Tour. J’ai toujours rêvé de le gagner six fois et maintenant que j’ai réussi, je veux me concentrer sur les classiques.» Le record de l’heure et les Championnats du monde pourraient ainsi faire partie de ses objectifs. Johan Bruyneel, son directeur sportif, laisse tout de même un espoir aux supporters d’Armstrong qui souhaiteraient le voir sur la Grande Boucle : «S’il ne veut vraiment pas participer au Tour, je devrais le savoir». Une affaire à suivre.
sport24.com

12:24 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/12/2004

Retro 2004 - Champions à venir, déjà présents

Emmenée par Cunego, la nouvelle génération s'annonce brillante

BRUXELLES Vainqueur de quatre étapes et du classement final du Tour d'Italie en juin, après un mois de succès qui l'avait vu enlever aussi le Tour du Trentin, celui des Appenins et le GP de Larciano, Daniano Cunego est entré directement dans la cour des grands, et par la grande porte. Quatre mois plus tard, le petit prodige de Vérone (où il avait été sacré champion du monde des juniors en 1999) enleva également le Tour de Lombardie, au nez et à la barbe de Michael Boogerd, Ivan Basso et Daniele Nardello, autant d'anciens que le gamin roula dans la farine pour se hisser au rang de n°1 mondial. Daniano Cunego demeurera d'ailleurs à jamais le plus jeune (23 ans à peine) et le dernier n°1 du classement mondial UCI puisque celui-ci disparaît pour laisser la place au ProTour. Dans le sillage éclairé de Damiano Cunego, qui découvrira le Tour l'an prochain, c'est toute la génération des coureurs nés entre 1978-1984 qui s'annonce dorée et impatiente de bousculer l'ordre établi des anciens. Trois jeunes, Cunego (23 ans, 1er mondial), donc, mais également Alejandro Valverde (24 ans, 5e), le futur conquistador, et notre fusée nationale Tom Boonen (24 ans, 10e) occupent déjà une place dans le Top 10 mais bon nombre d'autres jeunes piaffent d'impatience en embuscade, tous plus ambitieux, talentueux et dépourvus de complexes les uns que les autres.

Les jeunes Belges sont là

Parmi eux, plusieurs Belges comme Nick Nuyens, Philippe Gilbert ou Maxime Monfort. Avec Tom Boonen, ces derniers et plusieurs autres, notre cyclisme, actuellement dans le creu de la vague, semble se préparer des jours meilleurs. Lucien Van Impe peut encore dormir tranquillement, il restera quelques années sans doute le dernier Belge vainqueur du Tour de France. Mais avec les sprints victorieux de Tom Boonen (24 succès cette saison, autant que le roi Alessandro Petacchi auquel le Campinois n'a pu malheureusement se frotter directement au Tour), l'on devrait retrouver assez vite des coureurs belges vainqueurs de classiques et même de courses à étapes.
La DH / E. d.F.

17:43 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Retro 2004 - D'Armstrong à Virenque, la saison de tous les records

6e Tour, 3e Mondial pour Freire,3e Coupe pour Bettini,7e maillot à pois

BRUXELLES La saison cycliste 2004 aura permis à plusieurs champions de porter à leur crédit l'un ou l'autre record. Et souvent des plus prestigieux. A commencer par Lan- ce Armstrong qui, le dernier dimanche de juillet, a effacé des tablettes les noms de Jacques Anquetil, d'Eddy Merckx, de Bernard Hinault et de Miguel Indurain. Là où ses quatre glorieux aînés avaient tous, et pour des raisons diverses, manqué une sixième victoire dans le Tour de France, le Texan est parvenu, lui, à relever le défi. Mieux, douze mois après avoir souffert sang et eau pour s'imposer pour la cinquième fois consécutive à l'occasion du Tour du centenaire, Armstrong a semblé, cette fois, ne jamais devoir être inquiété. De Liège et de la Wallonie, d'où la Grande Boucle s'envola dans une liesse populaire mémorable, à la sortir des Alpes, l'Américain s'évertua à réduire en charpie tous ses adversaires à la froide précision d'un chirurgien. Aujourd'hui, alors que le sextuple lauréat du Tour avoue qu'il ne donnera sa réponse qu'en mai prochain, la question n'est pas de savoir si Armstrong peut gagner un septième maillot jaune, s'il vient au Tour, ce qui est loin d'être certain, mais qui pourrait l'y battre?
La même question aurait pu valoir pour Richard Virenque à propos du classement de la montagne du Tour si le Français, dont il faut avouer que ses adversaires furent encore plus discrets et moins nombreux que ceux d'Armstrong, n'avait mis en octobre un terme à sa carrière après avoir conquis un septième maillot à pois, synonyme d'un autre record.
Paolo Bettini, lui, couronné des lauriers olympiques à Athènes, n'a pas gagné la moindre classique, cette année. Il y a un an, l'Italien en avait enlevé trois mais il est pourtant devenu, grâce à sa régularité et à sa présence sur tous les terrains, le premier homme à remporter trois fois la Coupe du Monde. Un trophée qui disparaît, avalé par le futur ProTour où Bettini et les au- tres spécialistes des courses d'un jour auront, malgré tout, un rôle à jouer. Ainsi, Oscar Freire, l'un des autres héros de l'année écoulée qui l'a vu gagner, enfin, sa première classique, Milan-Sanremo, mais déjà son troisième (autre record, égalé celui-là) Championnat du Monde, à Vérone, peut-il rêver devenir également le premier lauréat du ProTour. Où il devra notamment composer avec Davide Rebellin. Le Vénitien n'était pas à Vérone et il manqua de peu la Coupe du Monde, malgré l'incroyable et inédit triplé qui avait été le sien au printemps lorsqu'il gagna en huit jours de temps l'Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne ainsi que Liège-Bastogne-Liège.
La DH / E. d.F.

17:38 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/12/2004

Joyeux Noël à tous !!!

N'étant pas sur de pouvoir vous posté ce message demain j'ai décidé de vous le livrer aujourd'hui. Premièrement, je voudrais vous souhaiter un joyeux noël car cher public vous le méritez pour votre énorme soutient. Deuxièmement, je voudrais vous remercier pour vos fréquentes visites sur mon blog, je vous en suis infiniment reconnaissant. En créant ce site sur le cyclisme je n'aurais jamais cru avoir autant de visites en presque une demi année et pour cela un grand merci.
Je voulais également montrer tt ma gratitude envers mes amis. (Antoine,mathias,johnny, vens,raph the ritalich's,vieri,deb,frémal et encor bien d'autres que j'ai dû oublié)
Je sais que je n'ai pas les talent d'écrivain de vens mais en conclusion je vous souhaite de bonnes vacances et un joyeux noël !!!!

11:57 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

21/12/2004

Jacques Rogge attaque Museeuw

Le président du Comité international olympique, Jacques Rogge, met en doute le palmarès du champion cycliste Johan Museeuw, écrivent mardi Het Laatste Nieuws et De Nieuwe Gazet.
Dans une interview accordée lundi au quotidien sportif français "L'Equipe", M. Rogge avait critiqué le champion olympique du contre-la-montre, l'Américain Tyler Hamilton, convaincu de dopage par transfusion. La contre-expertise n'avait cependant pas abouti en raison d'une dégradation de l'échantillon sanguin. "On ne peut pas retirer sa médaille d'or à Tyler Hamilton, mais on peut avoir des doutes sur sa carrière", a insisté mardi M. Rogge dans Het Laatste Nieuws et De Nieuwe Gazet. "La même chose vaut pour Johan Museeuw, qui fut un grand champion et qui a remporté de nombreuses victoires. Ces victoires resteront inscrites à son palmarès, car il n'a jamais été convaincu de dopage, mais on peut émettre des doutes sur la valeur de celles-ci", a-t-il ajouté.
LaDH

15:05 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Le Tour, objectif n° 1 de Valverde

Le principal objectif de Valverde en 2005 sera le Tour de France « La formatoin des Iles Baleares se concentre surtout sur les grands retours et cela me plait. Mon grand objectif est le Tour de France, mais j’y vais pour apprendre, sans pour autant renoncer à terminer le plus haut possible. Je chercherai les victoires d’étapes et à terminer dans les premiers au général. Si Lance Armstrong n’est pas présent, il y aura davantage de chance pour les autres mais je préfère qu’il soit présent … »
Valverde a donné son point de vue quant à son rôle vis-à-vis de Mancebo « Pour ce qui est du rôle de leader, c’est la course qui décidera même si je conçois que Mancebo sera le chef de file au départ et je prêt à travailler pour lui »
L’Espagnol veut éviter de trop courir. Il commencera sa saison lors du Tour de Majorque. Par la suite, il pourrait être au départ du Tour de Murcie « Tu ne peux pas tout courir si tu veux être au sommet pour le Tour de France. Il faut commencer la saison plus tranquillement et garder des forces en fonction de mon objectif »
Valverde a encore ajouté qu’il était de nouveau prêt à travailler pour Freire lors du Mondial de Madrid « De toutes façons, Freire aurait gagné sans mon aide car il est un spécialiste des courses comme le Mondial »
A noter que Valverde ne fait pas allusion aux classiques.
Source: Velo-club.net

14:51 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/12/2004

Beloki s’engage avec Liberty

Le coureur espagnol Joseba Beloki a signé mercredi avec l'équipe Liberty Seguros pour la saison 2005.
Joseba Beloki va retrouver son ancien directeur sportif de la ONCE, Manolo Saiz. Le coureur espagnol s’est engagé pour la saison dans la formation Liberty Seguros. Joseba Beloki devrait être, avec Roberto Heras, le leader de l'équipe.

12:46 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/11/2004

Michele Bartoli prend sa retraite

Agé de 34 ans, le cycliste italien Michele Bartoli a décidé de prendre sa retraite. Il l’a annoncé ce mercredi.

Un grand cycliste a décidé de prendre sa retraite mercredi. Michele Bartoli, ancien numéro 1 mondial, s’en va. Le Toscan en a fait l’annonce ce mercredi et laisse derrière lui un palmarès long comme le bras. Des victoires lors de l’Amstel Gold Race (2002), Liège-Bastogne-Liège (1997, 1998), Tour de Lombardie (2002, 2003), Tour des Flandres (1996)… On en passe et des meilleures. En tout, le coureur de la CSC a remporté 55 victoires et 7 en Coupe du monde tout au long de sa carrière. Malheureusement, le physique ne suivait plus et Bartoli préfère donc partir.
24/11 13:53 - Cyclisme Sport24.com

17:53 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/11/2004

L'equipe T-Mobile pour 2005

L'équipe allemande T-Mobile a communiqué lundi, à La Haye, la liste de ses 27 coureurs pour l'année 2005. Les Espagnols Francisco Jose Lara et Oscar Sevilla, sont les principales recrues de la formation.

Rolf Aldag (ALL), Eric Baumann (ALL), Giuseppe Guerini (ITA), Serguei Ivanov (RUS), Torsten Hiekmann (ALL), Serguei Yakovlev (KZK), Matthias Kessler (ALL), Andreas Klier (ALL), Andreas Kloeden (ALL), Tomas Konecny (TCH), Andre Korff (ALL), Daniele Nardello (ITA), Olaf Pollack (ALL), Jan Schaffrath (ALL), Stephan Schreck (ALL), Bram Schmitz (PBS), Tobias Steinhauser (ALL), Jan Ullrich (ALL), Christian Werner (ALL), Steffen Wesemann (ALL), Alexander Vinokurov (KZK), Erik Zabel (ALL), Marcus Burkhardt (ALL), Bas Giling (PBS), Peter Kohl (AUT), Francisco Jose Lara (ESP) et Oscar Sevilla (ESP).

18:45 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/11/2004

Les épreuves retenues pour l'UCI ProTour

Le GP Ouest-France, qui n'était pas initialement pressenti, a été finalement retenu pour faire partie du circuit ProTour cycliste à partir de l'année prochaine.
Seize épreuves ont pour l'instant été retenues par cette commission, compte tenu du refus actuel des dirigeants des trois grands tours (Italie, France, Espagne) qui organisent également d'autres grandes courses du calendrier.

Tour des Flandres (Belgique)
Tour du Pays Basque (Espagne)
Gand-Wevelgem (Belgique)
Amstel Gold Race (Pays-Bas)
Tour de Romandie (Suisse)
Tour de Catalogne (Espagne)
Critérium du Dauphiné libéré (France)
Tour de Suisse
Contre-la-montre par équipes à Eindhoven (Pays-Bas)
HEW-Cyclassics à Hambourg (Allemagne)
Tour du Benelux
Clasica San Sebastian (Espagne)
Tour d'Allemagne
GP Ouest-France à Plouay (France)
Tour de Pologne
Championnat de Zurich (Suisse)

16:55 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/11/2004

Les dix-neuf équipes retenues pour le Pro Tour


Quick Step (Bel)
Davitamon-Lotto (Bel)
CSC (Dan)
Iles Baléares (Esp)
Liberty Seguros (Esp)
Euskaltel-Euskadi (Esp)
Saunier Duval-Prodir (Esp)
Cofidis (Fra)
Bouygues-Telecom (Fra)
FDJeux.com (Fra)
Crédit Agricole (Fra)
Gerolsteiner (All)
T-Mobile (All)
Domina Vacanze (Ita)
Liquidas (Ita)
Lampre-Caffitta (Ita)
Fassa Bortolo (Ita)
Rabobank (Hol)
Discovery Chanel (EU)
Pro Cycling Team (EU)

16:29 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/11/2004

Les réactions...


Lance Armstrong:
«Honnêtement, je ne sais pas si je serai au départ du Tour. Il y a beaucoup d'autres choses que j'aimerais accomplir dans le vélo avant de prendre ma retraite. Alors, je me dis que 2005 pourrait être le bon moment pour essayer ces choses-là. Cette année, j'ai réalisé un rêve. J'ai gagné un sixième Tour et je suis entré dans l'histoire. Maintenant, il est temps de passer à autre chose.»(La dh les sports)

Thomas Voeckler:
«Compte tenu du fait qu'il y aura deux semaines sans contre-la-montre individuel, il y aura pas mal de bagarre avec des étapes nerveuses. Ce Tour pourrait sourire aux audacieux. J'ai déjà joué ce rôle l'an dernier, cela a réussi, je tenterai encore. Mais, je ne vais pas forcément me focaliser sur le mois de juillet. Je n'ai pas les qualités requises pour ne préparer qu'un seul objectif. L'étape du Grand Ballon (9e étape) m'inspire.»(L'équipe)

Richard Virenque:
«Le parcours est bien tracé, avec un contre-la-montre de moins ce qui est une bonne chose. Les Alpes vont faire mal et les Pyrénées s'annoncent redoutables: il y aura des dégâts. Pour l'instant, rien n'a vraiment changé pour moi. Voyez, je suis encore à la présentation. Ce n'est qu'en 2005 que j'aurai le sentiment d'avoir véritablement pris du recul. Je ressens quand-même une petite nostalgie.»(L'équipe)

Eddy Merckx:
«L'édition 2004 était plus dure. Il y a un peu moins de contre-la-montre et la montagne me paraît moins difficile. Cela devrait donner lieu à un Tour plus ouvert. Ceci dit, si Lance Armstrong affiche la même condition que l'an dernier, je ne vois pas qui pourrait l'empêcher de l'emporter à nouveau.»(L'équipe)

18:49 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Tour de France 2005 !!!!!!


Je n'ai pas pu résister au plaisir de vous montrer le parcours du Tour de France 2005.
Voici ses principales difficultés.
9e étape (Mulhouse):
col de Grosse Pierre (955 m d'altitude): 3,1 km à 6,4 pour centcol de Bramont (956 m): 3,4 km à 6,5 %Le Grand Ballon (1338 m): 21,9 km à 3,6 %col de Bussang (731 m): 6,2 km à 4,5 %Le Ballon d'Alsace (1171 m): 9,1 km à 6,8 %
10e étape (Courchevel):
Cormet de Roselend (1968 m): 20,1 km à 6 %montée de Courchevel (2004 m): 21,8 km à 6,3 %
11e étape (Briançon):
col de la Madeleine (2000 m): 25,4 km à 6,1 %col du Télégraphe (1566 m): 12 km à 6,7 %col du Galibier (2645 m): 17,5 km à 6,9 %
12e étape (Digne-les-Bains):
côte des Demoiselles-coiffées (1067 m): 4,6 km à 4,8 %col Saint-Jean (1332 m): 13,2 km à 4 %col du Corobin (1230 m): 12,4 km à 4,5 %col de l'Orme (734 m): 2,7 km à 3,9 %
14e étape (Ax-3 Domaines):
Port de Pailhères (2001 m): 15,2 km à 8 %montée d'Ax-3 Domaines (1372 m): 9,1 km à 7,3 %
15e étape (Saint-Lary-Soulan):
col du Portet d'Aspet (1069 m): 2,7 km à 8,4 %col de Menté (1349 m): 7 km à 8,1 %col du Portillon (1320 m): 8,3 km à 7,2 %col de Peyresourde (1569 m): 13 km à 6,9 %col de Val Louron-Azet (1580 m): 7,5 km à 7,9 %montée de Saint-Lary-Soulan (Pla-d'Adet) (1669 m): 10,7 km à 7,6 %
16e étape (Pau):col d'Ichère (674 m): 4,4 km à 6,2 %col de Marie-Blanque (1035 m): 9,3 km à 7,7 %col d'Aubisque (1677 m): 16,5 km à 7 %col du Soulor (1475 m): 2 km à 5,5 %

18:07 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/10/2004

by et à janvier

Cher public la saison de cyclisme étant terminé je ne ferai plus de nouvelle mise a jour avant la mi janvier. J'espere vous revoir bientot sur mon blog.
A+ Jéjé

18:43 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Tour de Lombardie - Cunego et Bettini, duo en or



COME Les tifosi peuvent exulter, ils tiennent leur nouveau Campionissimo. Quatre mois après avoir surclassé le Tour d'Italie (quatre succès d'étapes à la clé), Damiano Cunego, vingt-trois ans depuis moins d'un mois (19 septembre), s'est imposé hier dans la 98e édition du Tour de Lombardie, dixième et dernière manche d'une Coupe du Monde, appelée à disparaître (englobée par l' UCI ProTour), que Paolo Bettini a enlevé pour la troisième fois consécutive. Au terme des 246 km d'un parcours rénové, lequel retrouvait, vingt ans après les routes légendaires qui bordent le Lac de Côme (avec les montées de l'Intelvi et du Ghisallo notamment), le jeune Véronais s'est imposé dans un sprint à cinq, face à ses derniers compagnons d'échappée, Michael Boogerd, devancé une fois encore, Ivan Basso, sans doute le plus fort hier, et le tandem d'une équipe T-Mobile qui gagne in extremis la dernière Coupe du monde interéquipes, Cadel Evans et Daniele Nardello.

Victorieux hier pour la dix-huitième fois cette saison (dont trois critériums), Damiano Cunego, 9e du récent mondial couru sur ses terres puisqu'il vit dans la banlieue de Vérone, devrait occuper demain, pour une poignée d'unités, le premier rang du dernier classement mondial UCI (il va disparaître lui aussi) devant Paolo Bettini. L'Italien, qui l'an prochain devrait doubler Giro et Tour, s'annonce donc d'ores et déjà comme le grand champion de demain. Excellent grimpeur, bon rouleur, rapide au sprint, Cunego est occupé à prendre la place de Marco Pantani dans le coeur des tifosi. Depuis 1995 (succès de Jalabert à Sanremo et à la Vuelta), plus aucun lauréat d'un grand tour n'avait gagné, la même année une classique.

Damiano Cunego a construit son succès en plusieurs temps, à la manière des grands. Dans le Ghisallo, où Paolo Bettini est apparu rapidement en difficulté et où la Coupe du Monde semblait alors lui glisser des mains, le Véronais a su accompagner les meilleurs (Casagrande, Boogerd, Mazzoleni, Rebellin, Caruso, Evans, Fertonani) précédés de quelques secondes au sommet (km 201) par le très entreprenant mais peu efficace Ivan Basso. Dans la descente (km 212), Bettini (retardé d'une demi-minute au sommet) qui avait su faire preuve pour l'occasion d'une belle volonté et du jusqu'au-boutisme qu'on lui connaît, revint avec un petit groupe duquel s'échappèrent directement six hommes (Nardello, Rasmussen, Rodriguez, Sosenka, Frigo, Nozal). Dès lors, Rebbelin ne l'inquiéta plus jamais. Après avoir compté une minute d'avance, les attaquants furent repris dans la montée de Civiglio (km 226). Huit hommes passèrent ensemble au sommet (km 231), Nardello, Evans, Nozal, Cunego, Basso, Sosenka, Boogerd et Frigo. Cunego accéléra dans la descente mais fut repris (km 236) au pied de la dernière difficulté, San Fermo della Battaglia, où malgré un dernier assaut de Basso, Boogerd et Evans, le jeune Italien parvint à s'accrocher avant que, à deux kilomètres de l'arrivée, Nardello ne soit le dernier à revenir. Basso lança le sprint mais fut d'emblée dépassé par son jeune compatriote que Boogerd ne put inquiéter.

Eric de Falleur La Dh les sports(17/10/2004)

18:38 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/10/2004

Erik Dekker le plus fort


Le Néerlandais Erik Dekker a enlevé, ce dimanche, la classique Paris-Tours, au nez et à la barbe des sprinters. Le champion des Pays-Bas devance l’Italien Danilo Hondo et l’Espagnol Oscar Freire.

Erik Dekker, qui déjà faisait partie de l'échapée matinale,est sorti dans une échappée à 25 kilomètres de l’arrivée puis parti à 3 kilomètres du but en compagnie de l’Allemand Matthias Kessler, Erik Dekker a su résister jusqu’au bout au retour du peloton.L’Italien Paolo Bettini, qui se classe 6e, s’empare de la tête du classement de la Coupe du monde.

19:11 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2004

Oscar Freire parmi les grands

L'Espagnol devient champion du monde pour la 3e fois et rejoint ainsi Binda, Van Steenbergen et Eddy Merckx
VÉRONE Comme en 1999, la ligne droite finale du mondial de Vérone a souri à Oscar Freire. L'Espagnol a obtenu un nouveau titre de champion du monde sur route chez les élites, le troisième de sa jeune carrière. Il rejoint ainsi trois très grands champions de l'histoire du cyclisme: Alfredo Binda, couronné avant la Deuxième Guerre Mondiale, Rik Van Steenbergen qui fut le meilleur dans les années cinquante et Eddy Merckx, victorieux en 1967, 1971 et 1974.
Largement décevant, le championnat du monde 2004 n'aura été intéressant que dans l'ultime boucle, voire dans sa dernière ligne droite. D'abord contrôlée par les Espagnols, puis par les Italiens et, dans le final, à nouveau par les coureurs ibériques, l'épreuve s'est achevée par un sprint de dix-huit coureurs. Idéalement emmené par ses équipiers, dont Nozal, Mancebo, Perez et, tout à la fin, Valverde, Oscar Freire n'a pas manqué l'occasion pour ajouter un troisième titre à sa collection. Une performance remarquable qui l'autorise à envisager de devenir, un jour, recordman unique au niveau des titres mondiaux de la route chez les élites. Car il faut préciser qu'Eddy Merckx fut, aussi, couronné chez les amateurs...
Ce triomphe de Freire est le principal, voire unique motif de satisfaction au terme d'une journée plutôt morne. Le mondial n'a jamais été une course passionnante, le parcours, éprouvant, incitant la plupart des favoris à attendre jusqu'à l'ultime boucle pour accélérer. Même l'abandon prématuré de Bettini, blessé à un genou pour avoir heurté le véhicule de son directeur sportif après une crevaison, n'a pas été de nature à lancer les débats.
Dans l'avant-dernière bosse, vingt-cinq hommes se sont dégagés avec, parmi eux, six coureurs espagnols, pour quatre italiens et trois allemands, mais aucun belge. L'équipe, très jeune, de José De Cauwer a largement déçu, seul Van Zummeren pouvant être crédité d'une bonne course. Gilbert a renoncé trop tôt, Van Petegem n'a pas été capable de réagir au moment décisif.
Lors de l'ultime ascension, sous l'impulsion de Boogerd, six hommes avaient pris un léger avantage. Outre le Hollandais, il y avait, à l'avant, Freire et Valverde, Basso et Cunego, ainsi que O'Grady. Mais de l'arrière sont revenus plusieurs coureurs, dont Zabel et Hondo. Au sprint, Freire a cependant émergé nettement devant Zabel et l'Italien Paolini.
Joël Godaert La dh les sports (03/10/2004)

18:45 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/10/2004

Rogers champion du monde du chrono


L’Australien Michael Rogers est devenu ce mercredi le nouveau champion du monde du contre la montre.

Après avoir récupéré le maillot arc-en-ciel de 2003, Michael Rogers s’est offert le Chrono disputé dans les rues de Vérone. L’Australien devance Michael Rich, deuxième pour la troisième fois de sa carrière et Alexandre Vinokourov.

17:46 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Cyclisme, Transferts

30/09 20:29 - Cyclisme, Transferts
L’Italien Filippo Pozatto et l’Américain Guido Trenti se sont engagés en faveur de la formation belge Quick Step.
Les deux coureurs de la Fassa Bortolo rejoignent donc l’équipe Quick Step. Filippo Pozzato, 23 ans, a notamment remporté une étape sur le Tour de France cette année. Il rejoint son compatriote Paolo Bettini. L’américain Guido Trenti (31 ans) épaulera de son côté le sprinteur vedette de la formation belge, Tom Boonen.
30/09 20:29 Sport24.com

17:31 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/09/2004

Vuelta: Victoire finale de Heras

Roberto Heras a remporté la troisième Vuelta de sa carrière. Le coureur espagnol s’est classé second de l’ultime contre-la-montre disputé à Madrid, dimanche après-midi. Le chrono a vu la victoire de l'espagnol Santiago Perez. Ce dernier n'a pourtant pas réussi à refaire son retard sur le leader de la Liberty Seguros.Mancebo troisième de l'étape complète le podium.

15:22 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Gutierrez remporte la victoire

Jose Enrique Gutierrez a remporté l’avant dernière étape de la Vuelta entre La Vega de Alcobendas et Puerto de Navacerrada à l’issue d’une échappée de plus de 160 km. Santiago Perez, quatrième de l’étape a attaqué dans la dernière difficulté du jour et reprend 29 secondes à Roberto Heras avant le dernier contre-la-montre de dimanche. Mancebo souffle la troisième place à Valverde pour trois secondes.

15:03 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/09/2004

Zaballa en solo

L’Espagnol Constantino Zaballa a remporté, vendredi, la 19e étape de la Vuelta disputée entre Avila et Collado Villalba. Son compatriote Roberto Heras conserve le maillot de oro. Constantino Zaballa, parti au 34e kilomètre, a passé toute l'étape en tête et s'impose en solitaire. A deux jours de la dernière étape, Roberto Heras conserve la tête du classement général devant Santi Perez et Alejandro Valverde.

13:56 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |