08/11/2004

Les réactions...


Lance Armstrong:
«Honnêtement, je ne sais pas si je serai au départ du Tour. Il y a beaucoup d'autres choses que j'aimerais accomplir dans le vélo avant de prendre ma retraite. Alors, je me dis que 2005 pourrait être le bon moment pour essayer ces choses-là. Cette année, j'ai réalisé un rêve. J'ai gagné un sixième Tour et je suis entré dans l'histoire. Maintenant, il est temps de passer à autre chose.»(La dh les sports)

Thomas Voeckler:
«Compte tenu du fait qu'il y aura deux semaines sans contre-la-montre individuel, il y aura pas mal de bagarre avec des étapes nerveuses. Ce Tour pourrait sourire aux audacieux. J'ai déjà joué ce rôle l'an dernier, cela a réussi, je tenterai encore. Mais, je ne vais pas forcément me focaliser sur le mois de juillet. Je n'ai pas les qualités requises pour ne préparer qu'un seul objectif. L'étape du Grand Ballon (9e étape) m'inspire.»(L'équipe)

Richard Virenque:
«Le parcours est bien tracé, avec un contre-la-montre de moins ce qui est une bonne chose. Les Alpes vont faire mal et les Pyrénées s'annoncent redoutables: il y aura des dégâts. Pour l'instant, rien n'a vraiment changé pour moi. Voyez, je suis encore à la présentation. Ce n'est qu'en 2005 que j'aurai le sentiment d'avoir véritablement pris du recul. Je ressens quand-même une petite nostalgie.»(L'équipe)

Eddy Merckx:
«L'édition 2004 était plus dure. Il y a un peu moins de contre-la-montre et la montagne me paraît moins difficile. Cela devrait donner lieu à un Tour plus ouvert. Ceci dit, si Lance Armstrong affiche la même condition que l'an dernier, je ne vois pas qui pourrait l'empêcher de l'emporter à nouveau.»(L'équipe)

18:49 Écrit par j | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.